Une enquête réalisée en 2012

Dans un contexte de réflexions sur la mobilité, de stratégie d’organisation des déplacements au niveau local et d’élaboration du Plan de Déplacements Urbains, une vaste enquête auprès des habitants de l’Angoumois a été réalisée en 2012. Elle constitue la base de données de référence en matière de connaissance de la mobilité locale : une photographie des déplacements quotidiens pour dresser un état initial des comportements de mobilité. En effet, elle permet de connaître tous les déplacements réalisés par les habitants de plus de 11 ans sur une journée classique de semaine. Ce travail a donné lieu à la constitution de bases de données et d’un rapport d’analyse des données standard. Pour faciliter l’accès de chacun à ces informations des figures interactives (graphes, cartes…) ont également été réalisées : c’est l’objet des pages de cette rubrique.

Une méthodologie nationale

Les Enquêtes Déplacements Villes Moyennes (EDVM) relèvent d’une méthode normée au niveau national, qui rend les comparaisons possibles entre territoires ou entre différentes enquêtes sur un même territoire (actualisation tous les 10 ans environ). L’objectif principal de l'EDVM est de recueillir les pratiques de déplacements des personnes pour un jour « normal et moyen de semaine » du lundi au vendredi et ce, en suivant les principes de la méthode « standard CERTU » : Une ou deux personnes du ménage désignées aléatoirement sont interrogées (une seule personne dans les ménages comptant une ou deux personnes âgées de 11 ans et plus, deux personnes dans les ménages comptant au moins trois personnes âgées de 11 ans et plus). Tous les déplacements réalisés la veille du jour d’enquête par chaque personne interrogée sont recensés. Les caractéristiques de chaque déplacement avec son motif, ses modes, son origine et sa destination, son heure de départ et son heure d’arrivée, sont recueillies avec une définition précise.
L’enquête porte sur un échantillon représentatif des personnes résidant dans l’aire d’étude. Cet échantillon est tiré aléatoirement, par secteur de résidence (résidence principale). La taille de l’échantillon est déterminée de manière à assurer une fiabilité des résultats. Il s’agit d’un questionnaire « standard CERTU » (identique pour toutes les EDVM) auquel s’ajoutent quelques questions locales.

Les caractéristiques de l’enquête au niveau local

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 2 403 ménages (soit 2 901 personnes) résidant sur la zone d’étude (périmètre SCOT 2012 = 37 communes). Elle s’est déroulée entre mars et mai 2012, par téléphone auprès d’un échantillon par tirage aléatoire. Les questionnaires ont été administrés par un prestataire spécialisé (entreprise TEST). Les données ont ensuite été vérifiées, traitées, redressées et structurées par le CEREMA du Sud-Ouest, puis analysées par l’Insee. La démarche a été pilotée par la communauté d’agglomération du GrandAngoulême et menée dans le cadre d’un partenariat avec l’Etat, la Région Poitou-Charentes, l’Ademe, le Syndicat Mixte de l’Angoumois et l’Insee Poitou-Charentes. La commune de Voulgézac (277 habitants) a intégré le SCoT au 1er janvier 2013 mais n'y était pas à l'époque de l'enquête.